L'Insertion par l'Activité Economique

Définition d'une IAE

" L'insertion par l'activité économique a pour objet de permettre à des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion professionnelle. Elle met en oeuvre des modalités spécifiques d'accueil et d'accompagnement. "

Article L5132-1du code du travail

Utilité d'une IAE

En 1998 la loi de lutte contre les exclusions définit l'IAE dans le code du travail. C'est l'une des avancées majeures de la Loi de lutte contre les exclusions.

Les salariés en parcours d'insertion ne sont pas choisis à partir de critères purement administratifs. Il s'agit bien de personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières. 

Différentes typologies de publics peuvent donc être concernées : les demandeurs d'emploi de longue durée, les bénéficiaires du RSA, les personnes prises en charge au titre de l'aide sociale, les jeunes de moins de 26 ans en grande difficulté, les travailleurs handicapés,...

Les salariés en insertion font l'objet d'un suivi et d'un accompagnement spécifique pour renforcer leur employabilité et leur intégration. L'accompagnement est à la fois social et professionnel et peut regrouper des combinaisons variées:

  • Accompagnement professionnel : aide à la définition d'un projet professionnel, réalisation d'un bilan de compétences, apprentissage de savoir-être, savoir-faire et/ou d'un métier, validation des acquis, actions de pré-qualifications et/ou de formations,...
  • Accompagnement social : appui à la résolution de difficultés liées au logement, à la santé, à la mobilité, création de lien social,...

La finalité du parcours au sein d'une SIAE (structure de l'insertion par l'activité economique) est l'accès à l'emploi durable, directement ou par le biais d'une formation qualifiante chez un employeur dit "classique".

Les SIAE sont des acteurs de lutte contre le chômage.

On distingue deux grands types de SIAE :

  • Celles qui produisent des biens et des services : les ateliers et chantiers d'insertion (ACI) et les entreprises d'insertion (EI)
  • Celles qui mettent leurs salariés à disposition d'utilisateurs : les associations intermédiaires (AI), les entreprises de travail temporaire d'insertion (ETTI) et les groupements d'employeurs pour l'insertion et la qualification (GEIQ)

Les SIAE sont des acteurs économiques significatifs des territoires sur lesquels ils interviennent puisqu'ils y créent des richesses et y injectent des revenus et du pouvoir d'achat au travers des salaires versés.

En terme de rentabilité économique, en moyenne 1 € investi dans une SIAE ramène dans l'économie 3 € (consommation de proximité et salaires)

l'IAE n'a donc pas qu'un rôle social, elle est partie prenante du développement économique local.